» » » USA – Ouest – 2009

USA – Ouest – 2009

Posté dans : Amérique du Nord, Voyages | 0
Voyage dans l’Ouest américain :

Quinze jours passés dans l’ouest américain, de Los Angeles à San Francisco, visites de villes et de parcs naturels, à travers 4 états : Arizona [1], Californie [2][3][4][5], Nevada [6][7]  et Utah  [8][9][10][11][12][13].

 

Arizona :

[1] Grand Canyon : le Grand Canyon ne se présente plus. Le fleuve Colorado coule au sein de cette immense faille, dont les parois atteignent mille mètres de haut à certains endroits. Le plateau se situe à des altitudes entre 2000 et 2250 mètres. L’une des particularités du Grand Canyon est sa complexité géologique : on trouve plusieurs strates formées au cours des millénaires, composées de grès, calcaire ou granit →

 

 

Californie :

[2] Los Angeles : point de départ de notre voyage. La cité des anges et du cinéma. Cette ville éclatée en plusieurs dizaines de communes mériterait d’y passer plusieurs jours. Sans ça, difficile de se faire une idée précise →

 

 

[3] Sur la route 66 : la route 66, l’une des plus célèbres des USA, reliait Chicago à Los Angeles. Paradis des motards et des routards, la construction des autoroutes (gratuites aux Etats-Unis) l’a rendue obsolète. Désormais, seuls certains tronçons sont praticables, mais restent fréquentés par les nostalgiques (et les touristes) →

 

 

[4] Le Yosemite : Le parc du Yosemite est situé en Californie. Il comporte notamment une vallée encaissée, située à environ 1200 mètres d’altitude, la ‘Yosemite valley’, parcourue par la rivière Merced et encadrée par des falaises granitiques pouvant dépasser les mille mètres de hauteur →

 

 

[5] San Francisco : nous terminons notre périple par San Francisco, une ville magnifique, à taille humaine, tout le contraire de Los Angeles, qui bénéficie de sa topographie, collines et baie sur le Pacifique, pour offrir une grande diversité. La diversité est aussi dans la population, melting pot à l’américaine, ainsi que dans l’architecture, buildings ou maisons victoriennes →

 

 

Nevada :

[6] Las Vegas : la capitale du jeu (mais pas la capitale du Nevada, qui est Reno). Ville démesurée et éprouvante à force d’être ‘too much’, mais distrayante →

 

 

[7] Vallée de la mort : la vallée la mort s’étend sur la fontière entre le Nevada et la Californie. Outre la chaleur importante qui y règne, la particularité de cette vallée est l’altitude de son fond : jusqu’à 86 mètres sous le niveau de la mer. D’un point de vue industriel, elle doit sa célébrité aux mines de Borax, un minerai rare, exploitées depuis la fin du 19ème siècle →

 

 

Utah :

[8] Arches National Park : le parc des Arches offre un spectacle formidable. On y trouve plus de 2000 arches en grès, formées par l’érosion et le jeu entre des couches de grès de solidité différente. Ces arches sont éphémères, en tout cas sur l’échelle de temps géologique. On dit que si l’on entend un bruit de bouteille de champagne que l’on débouche alors que l’on se trouve sous ou près d’une arche, il est prudent de s’enfuir →

 

 

[9] Bryce Canyon : le parc s’étale sur 145 km². Le site principal se compose d’un magnifique amphithéâtre de grès. Pas très grand en surface et que l’on peut visiter de l’intérieur →

 

 

[10] Canyon Land : un canyon à taille humaine →

 

 

[11] Capitol Reef : le parc de Capitol Reef se situe au centre de l’Utah. Nous y passons en nous rendant à Bryce Canyon. L’endroit est plus confidentiel que les parcs les plus connus, mais mérite le détour →

 

 

[12] Monument Valley : le paradis des réalisateurs de Westerns. Ces mesa en grès ont été filmées sous toutes les coutures. Elles ont même servi de décor aux publicités Marlboro (et son cow-boy.). Pourtant, le territoire de Monument Valley est depuis toujours celui des indiens Navajos, qui en assurent aujourd’hui une gestion très efficace →

 

 

[13] Zion National Park : le parc national de Zion, situé en Utah, est principalement composé d’un grand canyon, abritant la Virgin River. Là encore nous sommes en altitude, entre 1000 et 2300 mètres d’altitude, Avec des sommets alentours atteignant 2800 mètres. D’un point de vue géologique, on y trouve essentiellement du grès. Le nom du lieu est une référence biblique →

 

 

Répondre