» » » Pakistan – 1997

Pakistan – 1997

Posté dans : Expéditions, Karakorum | 0

En août 1997, expédition dans le Karokorum.

Préambule :

L’objectif de cette expédition est l’ascension du Spantik (7027 m), situé dans le massif du Karakoram, au nord-est du Pakistan.

Jours 1 à 2 :

Départ de Paris et arrivée à Islamabad, capitale administrative du Pakistan. Visite de la ville et de Rawalpindi, la ville plus commerçante et populaire jouxtant Islamabad.
Briefing au ministère du tourisme (habituel pour toutes les expéditions au Pakistan).

Jours 3 à 4 :

Départ d’Islamabad en direction de Skardu. Nous empruntons la célèbre Karakoram Highway (KKH), formidable route construite par le Pakistan le long du fleuve Indus et qui se poursuit jusqu’a la frontière chinoise au Kunjerab Pass (+ 5000 m).
Cette route a permis de fortement désenclaver les régions montagneuses du nord du Pakistan et d’offrir une voie de communication et de commerce avec la Chine. A la fin de la première journée de route, nous dormons à Chilas (chaleur étouffante …). La seconde journée de route nous amène à Skardu, nous laissons la KKH qui part vers la Chine et bifurquons à droite vers le Baltistan.

Jour 5 :

Repos à Skardu (2300 m), la capitale administrative de l’état du Baltistan.
Nous logeons à l’hotel K2, transformé en véritable musée relatant la plupart des expéditions ayant eu lieu au Pakistan : impressionnant …
Visite de la ville et vérification du matériel, prise de contact avec l’équipe pakistanaise qui va nous accompagner →

 

 

Jours 6 à 7 :

Départ de Skardu par la route à destination d’Arandu (2800 m), le dernier village avant le début de la marche d’approche.
Nuit à Arandu, puis le lendemain, les derniers préparatifs, notamment le choix des porteurs qui vont amener notre matériel jusqu’au camp de base (discussions animées garanties …).
Au Pakistan, les règles organisant le travail des porteurs sont très strictes. Le poids maximum de la charge est de 25 kilos (hors affaires personnelles) →

 

 

Jours 8 à 10 :

Marche d’approche à destination du camp de base du Spantik, le long du glacier du Chogo Lungma. Marche tranquille, il faut commencer à s’acclimater à l’altitude →

 

 

Jours 11 à 25 :

Camp de base et Ascension.

1 – Installation du camp de base à 4300m.
2 – Equipement du camp 1 à 5500 en passant par un camp intermédiaire à 4500 m.
3 – Retour au camp de base.
4 – Départ du camp de base, nuit(s) au camp 1, puis équipement du camp 2 (6300 m). Nous ne redescendons pas du camp 2 et attendons une fenêtre météo propice pour atteindre le sommet. Du sommet, descente et nuit au camp 2.
5 – Puis désinstallation du camp 2, descente au camp 1 et désinstallation, descente au camp de base (dure journée …).

Nous avons pris de l’avance (…), et nous bullons au camp de base pendant quatre jours : repos bienfaiteur. Enfin, redescente en deux jours à Arandu →

 

 

Jours 26 à 27 :

Décompression d’une journée à Arandu, le toubib du groupe en profite pour faire passer une visite médicale aux habitants du village : état sanitaire assez précaire, surtout pour les bébés et les anciens.
Le lendemain, nous retournons à Skardu, nuit à l’hotel K2 (douche ….).

Jours 28 à 29 :

Retour à Islamabad par la KKH.

Jour 30 :

Retour vers Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *