» » » Namibie – 2007

Namibie – 2007

Posté dans : Afrique, Voyages | 0
Visites et safaris en Namibie

En septembre 2007, nous découvrons la Namibie, pays de contrastes : ses dunes, paysages côtiers et animaux sauvages (quelques informations sur Wikipedia…).

 

Le parc d’Etosha :

Le parc d’Etosha s’étend sur 23 000 km² dans le nord du pays, région du Kaokoland. Les paysages y sont durs et arides, marqués par la poussière blanche du sol. L’une des particularités est la saline ‘Etosha Pan’ qui s’étend sur près de 5 000 km². Les animaux se situent pour la plupart en lisière de cette saline. De nombreuses espèces sont visibles, même si fauves et rhinocéros sont plus difficiles à voir 

 

 

Les Himbas :

Les Himbas sont une tribu appartenant à la grande famille des Herreros. Situés dans le nord du Kaokoland, ils sont assez farouches et tentent de conserver leur culture. Nous avons visité l’un des villages où les touristes sont acceptés, prés de la ville d’Opuwo. Les Himbas sont un peuple d’éleveurs de bétail 

 

 

Paysages, du Kaokoland au massif du Brandberg en passant par le Damaraland :

Nous nous dirigeons vers la côte atlantique. Nous traversons les terres arides du Kaokoland, celles plus colorées du Damaraland et passons au pied du massif du Brandberg, plus haut sommet namibien (2573 m)  

 

 

Les peintures et gravures rupestres de Twyfelfontein :

Dans les collines de grès de Twyfelfontein ont été découvertes des peintures et des gravures datant de plusieurs milliers d’années (au moins 3300 ans avant JC). Cette vallée magnifique a lontemps été occupés par les bushmen  

 

 

La colonie d’otaries de Cape Cross :

Cape Cross, sur la côte atlantique, recèle une importante colonies d’otaries à fourrure (de 120 000 à 200 000 têtes). C’est une vision spectaculaire, il suffit de ne pas craindre l’odeur. Cape Cross est également connu pour être l’endroit où le premier européen a mis le pied en Namibie. C’était en 1485 en la personne du navigateur portugais Diogo Cao 

 

 

Swakopmund, sur la côte atlantique :

Swakopmund est la plus connue des stations balnéaires namibiennes. Fondée par les colons allemands en 1893, elle conserve une forte empreinte germanique. A proximité, la petite ville de Walvis Bay accueille une importante colonie de flamands roses

 

 

Survol à basse altitude des dunes du Namib :

Quelques images d’un vol en avion de tourisme parfois à très basse altitude. Une boucle de plus de 600 km de Swakopmund à Sesriem au dessus du désert du Namib et de la côte. Spectaculaire, magnifique et d’autant plus intéressant avant de se rendre de pied ferme dans les dunes 

 

 

Les dunes de Sesriem dans le désert du Namib :

Les images les plus connues de Namibie viennent du désert du Namib, région de Sesriem. C’est à juste titre, car cet enchaînement de dunes offre des moments inoubliables. Pour info, 300 mètres de grimpette sur les plus hautes dunes et leur sable instable en valent bien 1000 sur nos sentiers de grande randonnée 

 

 

Etape dans le parc du Naukluft :

Avant le retour à Windhoek, une halte dans la partie nord du parc du Naukluft près de la rivière Tsauchab nous offre de magnifiques paysages et de nombreux animaux. Beaucoup de baboins, des zèbres, des kudus et un léopard dont on ne verra que les traces et une proie terrassée

 

 

Lions et Guépards d’Amani :

Alain, un français, a créé à proximité de Windhoek, à plus de 2000 mètres d’altitude, un parc visant à aider la réintroduction de guépards en Namibie. Un lieu clôt de grande surface permet aux guépards, 5 mâles actuellement, d’apprendre la vie, avant une prochaine remise en liberté. Un autre espace contient un couple de lions du Kalahari, promis à l’abattage, qu’Alain a récupéré et qui coulent des jours heureux à Amani 

 

 

Répondre